Java Jive : le vocabulaire secret derrière le bar

10-02-13-NewYorkTimes-web-01
Ben Schott, journaliste entre autres pour le The New York Times, a recueilli pour nous le jargon secret inventé par les baristas et les idiosyncrasies (ouch, mon cerveau) des clients de 25 cafés indépendants américains. Dans la liste, plusieurs sont surprenants, d’autres tordus, mais pour la plupart, amusants. Mes préférés ? Check the honey (indique un(e) client(e)attirant(e)), Alpaccino (un cappucino), French canadian (un américano décaf avec une extra shot de décaf) l’éternelle ritournelle sur les Canadiens ; on ne s’en tanne pas du côté des USA, ‘Spro-mance (tomber en amour particulièrement avec un type d’espresso), Juicers (les clients qui restent assis toute la journée au café devant leur laptop), Churchill (un client qui donne un bon pourboire) et à l’inverse, un Skinny.

La prochaine fois que vous irez à votre café préféré pour votre fix matinal, tendez l’oreille. Vous êtes peut-être la Sweaty Susan, le Crushtomer, la Marmot! ou le Fresh Pot du barista.

10-02-13-NewYorkTimes-web-02

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s